KaZeo
+
kobadhilaire
Follow me
Join now
18 Décembre 2014, St Gatien

Diaporama
Mon profil
Newsletter
Me suivre sur
Statistiques
  • 1 connecté(s)
    Total de 309 241 visiteur(s)
    Site créé le 10/02/2008
    Mise à jour le 05/12/2014
Accueil » News
  Articles de cette rubrique :
 

 

Lauréate du Critérium des Jeunes, la pensionnaire de Franck Anne a conservé son titre de meilleur élément chez les 3 ans, réalisant
le même doublé que ses aînées Mahana et Pearl Queen.

 

 

 

 

La nouvelle perle. Invaincue en six sorties cette année, Vanika du Ruel marche dignement sur les traces de Pearl Queen. Comme son illustre aînée, en 2006, et Mahana, en 2003, la fille de Jardy a réussi le doublé Critérium des Jeunes - Prix Albert Viel (ex-Prix Capucine). Elle affiche désormais les mêmes "temps de passage" que la phénomène de Thierry Duvaldestin (Prix Gélinotte, Prix Roquépine, Critérium des Jeunes, Prix Masina, Prix Ozo, Prix Capucine), qui avait accompli une année exceptionnelle, vierge de défaite en quatorze tentatives en 2006, qui l'avait amenée jusqu'au Critérium des 3 Ans. Une Pearl Queen décidément au centre de l'actualité, puisque son premier produit, Always King, par Love You, s'est qualifié mercredi dernier, sur la piste de Caen !
Trottant un peu à la manière de celle qui avait dominé de la tête et des épaules sa génération en début de carrière, la représentante d'Annick Bazin a fait preuve d'une même supériorité, certes dans une réduction kilométrique (1'14''4) moins significative, en raison du manque de train en début de parcours. 

 

Parti sur des bases très élevées, l'un des quatre groupes I de l'après-midi a finalement tourné à l'avantage de Main Wise As, qui a directement profité de l'incartade de Texas Charm à l'intersection des pistes. Une victoire qui ne souffre aucune contestation.

 

 

On attendait monts et merveilles de l'une des très grandes affiches du week-end dans le temple du trot. Si le duel annoncé entre deux des vedettes du trotting français a bien eu lieu, on aurait aimé qu'il se prolonge un peu… Plus loin, en tout cas, que l'intersection des pistes, portion du parcours où Texas Charm échappe à la vigilance de Julien Dubois, qui avait pourtant déjà joué les gendarmes auparavant. Pointés à trois quarts de longueur de l'animateur, Main Wise As et Sébastien Ernault profitent de l'aubaine pour filer en terre promise dès l'entrée du tournant final. En bouclant les 2.100 mètres de la grande piste dans la réduction de 1'10''5, le fils de Yankee Glide a parfaitement rempli son contrat, ce dont personne ne doutait vraiment, avant le coup. “Lui, on sait qu'il ne vous lâche quasiment jamais”, reconnaît le pilote lauréat, évidemment soulagé d'avoir franchi le poteau en tête, quinze jours après s'en être un peu voulu d'avoir concédé la victoire face à Rodrigo Jet, que le nouveau quintuple vainqueur de groupe I a facilement dominé cette fois, tout comme Roxane Griff, auteur pourtant d'un remarquable effort final. “Grâce à sa classe intrinsèque, sa maniabilité et sa faculté à suivre tous les trains, il réalise une carrière extraordinaire." 

 

Un des temps forts de la réunion de gala de samedi à Vincennes, le Prix du Président de la République (2.850 G.P.), réservé à l’élite des 4 ans sous la selle, n’a pas échappé à son favori, Utoky.

 

 

 

Auteur d'une rentrée victorieuse dans le Prix Lavater, course préparatoire au "Président", le dernier lauréat du Prix de Vincennes, Utoky (11/10), a une nouvelle fois étalage de sa classe en inscrivant un second classique à son palmarès. Si ce champion au moteur exceptionnel n'a besoin de personne pour imposer sa suprématie, il n'en demeure pas moins délicat au départ, où il est capable de compromettre l'irréparable. Après avoir assuré sa mise en jambes sous la vigilance de Franck Nivard, le fils de Cygnus d'Odyssée se retrouve dans la seconde moitié du peloton. Au début de la montée, le représentant du comte Pierre de Montesson entame son effort et fait parler la tenue. Il déborde l'animateur Ushiro Gwen peu avant le tournant final et n'est plus inquiété. Ravi, son jockey, Franck Nivard confie après l'arrivée : "Ça fait plaisir de gagner avec un tel cheval. Je ne voulais pas être dans les autres en partant et j'ai préféré assuré. C'est un cheval qui a beaucoup de fond. Quand je suis venu sur la ligne des chevaux de tête, je savais que j'allais gagner". Ushiro Gwen (16/1) se montre accrocheur jusqu'au bout et obtient une méritoire deuxième place devant un étonnant Ugo de Nieul (113/1). Ursula Speed (30/1) se classe au quatrième rang devant Up Market (18/1), qui répond toujours présent à ce niveau depuis son plus jeune âge. 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 17 Juin 2012 à 14h49 dans NewsPoster un commentaire

Marquée par l'accident tragique dont a été victime Scoop d'Yvel (victime d'une hémorragie interne), l'ultime épreuve du célèbre tryptique de Vincennes (Prix de Paris) a été remportée par Roxane Griff, qui a ainsi effacé de la plus belle des manières sa récente disqualification dans le Prix de France.

 

Un mal pour bien serait-on tenté d'écrire. Seulement devancée par Ready Cash dans le Prix d'Amérique, Roxane Griff n'avait pu défendre ses chances dans le Prix de France, se montrant très rapidement fautive, si bien qu'elle a abordé cette épreuve avec davantage de fraîcheur que son principal adversaire. Menée avec à-propos par Eric Raffin, l'élève de Sébastien Guarato a longtemps attendu son heure à mi-peloton, avant d'entamer son rapproché depuis le second passage de la montée dans le sillage de Sévérino, alors que Ready Cash avait était déjà en tête après avoir été contraint de fournir un effort pour déborder l'animateur Quilon du Châtelet à la sortie de la plaine. Dans la phase finale, le champion de Philippe Allaire n'a pu contrer la fille de Ténor de Baune, sans nullement démériter. Propriétée de l'Ecurie Griff (Yves Bertrand), Roxane Griff a ainsi remporté son premier groupe dans la réduction kilométrique de 1'15''5 (4.150 mètres). Sans pouvoir mettre en doute la supériorité des deux premiers, Sévérino a bien poursuivi son effort jusqu'au bout pour s'assurer une nette troisième place. En retrait du trio de tête, Oyonnax s'est montré courageux afin de s'adjuger la quatrième place aux dépens de Save The Quick, qui avait un instant joué de malchance dans la montée avant de venir finir très correctement.

Ravi par la victoire de sa protégée, Sébastien Guarato a déclaré : "Je suis content de remporter mon premier groupe I à l'attelé en France dans ce Prix de Paris. J'avais demandé à Eric (Raffin) de la mener comme dans le Prix de Cévennes en début d'hiver, c'est-à-dire ne faire que les sept cents derniers mètres. Il l'a parfaitement menée, ce qui nous permet de vaincre."

Battu mais pas déçu, Franck Nivard a, pour sa part, tenu à dire au sujet de Ready Cash : "Joss (qui drivait Quilon du Châtelet) m'a fait forcer à plus de mille mètres du but, mais le cheval s'est néanmoins très bien comporté. J'allais aussi bien que la future lauréate dans le tournant final, avant de ne pouvoir la contrer à la fin."

Si la lauréate n'a pas volé sa victoire, il ne faut pas chercher d'excuse systématique aux vaincus, mais signalons toutefois que la lauréate se présentait pieds nus, contrairement à ses deux dauphins, ce qui peser dans la balance sur cette longue distance de 4.150 mètres.

A six jours de la clôture du meeting, nous noterons que les trois épreuves mythiques de l'hiver ont été enlevées par trois chevaux différents qui appartiennent tous à la génération des "R" : Ready Cash (Prix d'Amérique), Royal Dream (Prix de France) et Roxane Griff (Prix de Paris)

 

1er 11 Roxane Griff picto déferré F 7 4150 5'13"39 1'15"5 E. Raffin   Ecurie Griff S. Guarato 4,5 4
2ème 15 Ready Cash picto déferré M 7 4150 5'13"81 1'15"6 F. Nivard   Ph. Allaire T. Duvaldestin 2,3 1,9
3ème 7 Sévérino   M 6 4150 5'14"09 1'15"7 C. Bigeon   Ecurie Christian Bigeon C. Bigeon 13 12
4ème 14 Oyonnax   M 10 4150 5'14"91 1'15"9 Y. Dreux   M. Ahres V. Brazon 26 40
5ème 10 Save The Quick picto déferré F 6 4150 5'15"03 1'15"9 P. Vercruysse   Ecurie Quick Star F. Leblanc 26 35
6ème 4 Quilon du Châtelet picto déferré M 8 4150 5'15"53 1'16" J. Verbeeck   D. Bidet A. Lenoir 20 30
7ème 5 Rêve de Beylev picto déferré M 7 4150 5'15"61 1'16"1 D. Thomain   Ecurie du Hs de l'Epinay S. Guarato 35 46
8ème 3 Quéroan de Jay picto déferré M 8 4150 5'15"86 1'16"1 A. Lenoir   Ecurie des Alizés A. Lenoir 82 118
9ème 12 Orlando Sport   M 10 4150 5'16"36 1'16"2 S. Baude   Ecurie Sport R. Coueffin 77 123
10ème 13 Quaker Jet picto déferré M 8 4150 5'18"42 1'16"7 J-Et. Dubois   J-Et. Dubois J-Et. Dubois 16 21
dai 1 Saba du Vivier picto déferré F 6 4150     L.-C. Abrivard   C. Germain L.-C. Abrivard 43 56
dai 2 Scoop d'Yvel picto déferré M 6 4150     M. Fribault   D. Béthouart D. Béthouart 20 26
dai 6 Paris Haufor   M 9 4150     D. Bonne   Ecurie Christian Bigeon C. Bigeon 53 80
dai 9 Quif de Villeneuve picto déferré M 8 4150     D. Locqueneux   Ecurie Augustin-Normand F. Leblanc 11 13
NP 8 Private Love picto déferré F 9 4150     M. Abrivard   Comte H. d' Ornano F. Souloy 

. 

Dimanche 26 Février 2012 à 18h03 dans NewsPoster un commentaire

Malheureux sixième du Prix d'Amérique, Royal Dream a trouvé la plus belle des compensations en faisant sien le Prix de France. Le grandissime favori Ready Cash a dû se contenter de la troisième place, sans avoir pu bénéficier d'un parcours sur mesure.

 

Invité de dernière dans le Prix d'Amérique après avoir remporté le Prix de Belgique, Royal Dream avait tardé à pouvoir pleinement s'exprimer dans la grande échéance du dernier dimanche de janvier, se classant bon sixième. Cette fois, Jean-Philippe Dubois ne s'est pas embarrassé de tactique. Très bien parti avec son numéro 7 derrière l'autostart, le fils de Love You s'est rabattu en tête dans le bas de la descente. Pointé sur le pied de 1'08''9 à mille cinq cents mètres du but, Royal Dream a été judicieusement repris dans la montée, avant d'accélérer progressivement depuis le tournant final et de repousser les attaques dans la phase finale pour vaincre dans la réduction kilométrique de 1'11''6 (2.100 m - GP).

Figurant à mi-peloton et rapproché dans le sillage de Ready Cash depuis la mi-montée, Main Wise As a fourni un très bon effort final, échouant finalement non loin du lauréat. Contraint de contourner Orlando Sport, qui ne pouvait soutenir la comparaison, vers la mi-montée, Ready Cash s'est porté dans au contact de Royal Dream à la sortie du tournant final, mais n'a pu suivre son rival après la mi-ligne droite, avant de se contenter du second accessit, tout en résitant d'assez peu à The Best Madrik, qui n'a pu pleinement s'exprimer en dedans à la fin après avoir rapidement trotté dans le sillage du futur lauréat.

Satisfait de remporter son premier Prix de France, Jean-Philippe Dubois a déclaré : "Il s'agit d'une belle victoire. J'ai attendu que mon cheval soit bien en ligne, à l'entrée de la ligne droite, pour le lancer et il a parfaitement répondu à mes attentes, plaçant une belle accélération pour résister à ses rivaux. Il ne devrait pas courir le Prix de Paris."

Pierre Leveque a, pour sa part, tenu à dire au sujet de Main Wise As : "Le cheval a fourni une belle fin de course pour prendre une excellente deuxième place, sans nullement démériter." 

 

1er 7 Royal Dream picto déferré M 7 2100 2'30"33 1'11"6 J-Ph. Dubois   Ecurie Victoria Dreams Ph. Moulin 9,5 7,1
2ème 1 Main Wise As picto déferré M 6 2100 2'30"39 1'11"6 Pier. Levesque   Gerrits Recycling Group Pier. Levesque 15 11
3ème 6 Ready Cash picto déferré M 7 2100 2'30"60 1'11"7 F. Nivard   Ph. Allaire T. Duvaldestin 1,3 1,5
4ème 3 The Best Madrik picto déferré M 5 2100 2'30"64 1'11"7 J-Et. Dubois   Ecurie des As J-Et. Dubois 25 20
5ème 8 Private Love picto déferré F 9 2100 2'31"27 1'12" M. Abrivard   Comte H. d' Ornano F. Souloy 63 62
6ème 2 Sévérino picto déferré M 6 2100 2'31"65 1'12"2 C. Bigeon   Ecurie Christian Bigeon C. Bigeon 15 16
7ème 9 Iceland picto déferré M 8 2100 2'32"18 1'12"5 D. Locqueneux   Stall T.Z & Lövis S. Melander 105 90
8ème 5 Orlando Sport   M 10 2100 2'33"07 1'12"9 S. Baude   Ecurie Sport R. Coueffin 120 134
9ème 10 Marielles picto déferré F 6 2100 2'33"11 1'12"9 C. Martens   Mme S. Galanti V. Martens 65 61
dai 4 Roxane Griff picto déferré F 7 2100     E. Raffin   Ecurie Griff S. Guarato 11 9 

 

Dimanche 12 Février 2012 à 17h49 dans NewsPoster un commentaire

Dimanche à Vincennes, la 91e édition du Prix d'Amérique a été remportée par son grandissime favori, Ready Cash. Sous la responsabilité de Thierry Duvaldestin, le champion de Philippe Allaire, mené de main de maître par Franck Nivard, a ainsi conservé son titre dans le championnat du monde des trotteurs.

 

Auteur du doublé Prix d'Amérique-Prix de France l'hiver dernier, Ready Cash a toujours été un crack, mais cet hiver il est apparu plus calme, un des rares petits défauts que l'on pouvait lui trouver par le passé, ce qui le rend pratiquement invincible. Mené en confiance par Franck Nivard (qui abordait cette épreuve dans les meilleures conditions après s'être imposé en selle sur Tango Quick), le fils d'Indy de Vive est parti très correctement en dehors, avant de se porter au côté de l'animateur, Timoko, en plaine et d'être couvert à la sortie de celle-ci par son opposant direct, Maharajah (un dos de choix). A mille mètres du but, le train était régulier et les animateurs étaient pointés sur le pied de 1'12'', alors que Private Love était contrainte d'évoluer en troisième épaisseur et nez au vent, ramenant Oyonnax, Royal Dream et Sévérino. Dans le tournant final, Ready Cash possédait d'évidentes ressources (son museau butant sur le casque d'Orjan Kihlström) et décalé du sillage du champion de Stefan Hultman à l'entrée de la ligne droite, le partenaire de Franck Nivard a parfaitement répondu aux attentes de ses nombreux supporters, plaçant une belle accélération pour faire assez sûrement la différence, tout en égalant le record de l'épreuve (1'12'' - 2.700 m - GP) détenu par Offshore Dream.

Couvert par le futur lauréat avant la mi-parcours, Roxane Griff a ainsi pu bénéficier d'un parcours idéal et a très bien fini pour s'assurer une excellente deuxième place pour le plus grand plaisir d'Eric Raffin, qui n'a pas manqué de féliciter chaleureusement son ami Franck Nivard quelques mètres après le poteau franchi. Auteur d'un brillant effort en dehors à la sortie du tournant final, le 5 ans The Best Madrik l'a parfaitement soutenu son effort pour s'assurer le second accessit aux dépens de Maharajah, qui a nullement démérité d'autant qu'il a eu le désavantage de trotter en deuxième épaisseur et nez au vent un bon moment. Animateur de la première heure, Timoko a subi les attaques peu après l'entrée de la ligne droite et a continué courageusement pour compléter la bonne combinaison. Honorable finisseur en dehors après avoir tardé à pouvoir pleinement s'exprimer, Royal Dream a pris une méritoire sixième place devant Sévérino, qui était mal parti ("son talon d'Achille" comme l'a rappelé Christian Bigeon) avant de tracer un parcours très honorable. Main Wise As, qui a joué de malchance en se retrouvant dans le mauvais wagon en haut de la montée, n'a pu mieux faire que conclure très correctement à la neuvième place.

Ravi de remporter son troisième Prix d'Amérique (son deuxième consécutif), Franck Nivard a déclaré avec modestie : "J'ai beaucoup de chance de driver un crack comme Ready Cash. Il avait été amené au mieux par son entourage, et ces courses là, il ne faut pas les louper..."

Mentor de l'incontestable chef de file actuellement à Vincennes, Thierry Duvaldestin était ému : "Dans le dernier tournant, j'étais pessimiste car je voyais que mon cheval avait du gaz pour s'imposer mais, à cet instant, j'ai craint qu'il ne puisse se dégager. Fort heureusement, l'ouverture s'est faite peu après et le cheval, un crack, a su fairement la différence avec autorité."

Sportif, Sébastien Guarato était très satisfait de la deuxième place de Roxane Griff : "La jument court super. Elle a pu bénéficier d'un bon parcours et est tout simplement battue par meilleur."

 

 

1er 18 Ready Cash picto déferré M 7 2700 3'14"49 1'12" F. Nivard   Ph. Allaire T. Duvaldestin 2 2
2ème 3 Roxane Griff picto déferré F 7 2700 3'14"66 1'12"1 E. Raffin   Ecurie Griff S. Guarato 22 32
3ème 2 The Best Madrik picto déferré M 5 2700 3'14"78 1'12"1 J-Et. Dubois   Ecurie des As J-Et. Dubois 53 80
4ème 16 Maharajah picto déferré M 7 2700 3'14"89 1'12"2 O. Kihlström   Travkompaniets Stall AB S. Hultman 8,3 4,5
5ème 12 Timoko picto déferré M 5 2700 3'15"04 1'12"2 R. Westerink   R. Westerink R. Westerink 8,8 12
6ème 1 Royal Dream picto déferré M 7 2700 3'15"11 1'12"3 J-Ph. Dubois   Ecurie Victoria Dreams Ph. Moulin 12 13
7ème 6 Sévérino picto déferré M 6 2700 3'15"16 1'12"3 C. Bigeon   Ecurie Christian Bigeon C. Bigeon 13 16
8ème 10 Save The Quick picto déferré F 6 2700 3'15"42 1'12"4 J.-M. Bazire   Ecurie Quick Star F. Leblanc 34 54
9ème 7 Main Wise As picto déferré M 6 2700 3'15"46 1'12"4 Pier. Levesque   Gerrits Recycling Group Pier. Levesque 27 27
10ème 17 Oyonnax picto déferré M 10 2700 3'15"55 1'12"4 Y. Dreux   M. Ahres V. Brazon 48 83
11ème 8 Private Love picto déferré F 9 2700 3'15"71 1'12"5 M. Abrivard   Comte H. d' Ornano F. Souloy 66 111
12ème 4 Noras Bean picto déferré M 7 2700 3'15"98 1'12"6 S. Söderkvist   Stall Asunden HB U. Stenströmer 92 68
13ème 5 Punchy picto déferré M 9 2700 3'16"45 1'12"8 J. Boillereau   Mme D. Monnet J. Boillereau 109 204
14ème 14 Orlando Sport picto déferré M 10 2700 3'16"69 1'12"8 S. Baude   Ecurie Sport R. Coueffin 123 229
15ème 13 Perlando picto déferré M 9 2700 3'17"01 1'13" J. Verbeeck   B.V.B.A Vanberghen A. Vanberghen 68 141
16ème 11 Iceland picto déferré M 8 2700 3'17"28 1'13"1 B. Goop   Stall T.Z & Lövis S. Melander 133 80
17ème 15 Lisa America   F 7 2700 3'18"01 1'13"3 D. Locqueneux   Scuderia Guida Italia Srl J. Riordan 41 55
dai 9 Quif de Villeneuve picto déferré M 8 2700     F. Leblanc   Ecurie Augustin-Normand F. Leblanc 23 32 


 

 

Mardi 31 Janvier 2012 à 20h45 dans NewsPoster un commentaire

                                                          

 

Marquée par l'éclatante victoire de Franck Leblanc, qui a placé ses trois protégés aux première, deuxième et cinquième place, l'édition 2012 du Prix de Cornulier a été enlevé brillamment par Quif de Villeneuve. Le fils de Coktail Jet a ainsi effectué des débuts tonitruants sous la selle.

 

Arrivé dans les boxes de Franck Leblanc au cours du printemps 2011, Quif de Villeneuve n'a depuis cessé de franchir les paliers. Lauréat non seulement de la Clôture mais également de la dernière édition du GNT, le fils de Coktail Jet, dont la dureté ne faisait aucun doute, n'a pas manqué ses premiers pas sous la selle. Bien parti, le partenaire de Yoann Lebourgeois s'est retrouvé à plusieurs longueurs de l'animateur Paladin Bleu, qui a dévalé la descente sur le pied de 1'04" (au chronomètre de Vincent Béguin), en plaine. Epaulé de Récia du Closet, le représentant de Gérard Augustin-Normand a fondu sur le fuyard après la mi-montéé, puis a parfaitement soutenu son effort pour filer au poteau dans la réduction kilométrique de 1'12", qui devient à la fois le record de l'épreuve mais également du parcours des 2.700 mètres (GP) sous la selle.

Vite placée à proximité des premiers, la favorite Save The Quick s'est vainement lancée à la poursuite du futur lauréat dans le dernier tournant, puis a dû se contenter d'une nette deuxième place, sans nullement démériter. Attentiste à mi-peloton, Private Love a bien poursuivi un effort entamé dans la haut de la montée, s'assurant une bonne troisième place pour le plus grand plaisir de David Thomain, qui a levé le bras au passage du poteau. Agé de 10 ans, le valeureux Oyonnax s'est montré fort courageux afin de s'emparer de la quatrième place pour sa dernière participation au "Cornulier". Fautif à la sortie de plaine (mettant hors course Royale du Perthois), où il s'est retrouvé en net retrait des premiers, Tango Quick a effectué un retour remarqué pour compléter la bonne combinaison, tout en profitant de la faute de Quilon du Châtelet à une cinquantaine de mètres du but.

Malgré l'absence de son champion Scipion du Goutier (troisième de cette épreuve l'an passé), Franck Leblanc, qui a réalisé une grande performance dans le championnat du Monde des trotteurs montés, a déclaré : "C'est super. Nous avons tenté un pari avec Quif, qui est cheval très dur à l'effort, en le débutant au monté dans ce groupe I et cela s'est avéré payant. Save The Quick et Tango Quick font également une très belle valeur."

Copropriétaire (avec Gérard Augustin-Normand, Antonio de Sousa et Franck Leblanc), Franck Amar était également aux anges : "Je tiens à mettre en avant le travail d'une très bonne équipe et remercie Philippe Allaire qui nous a permis d'avoir la monte de Yoann Lebourgeois."

Lauréat de son premier "Cornulier" (il avait fini deuxième avec Olga du Biwetz en 2008), Yoann Lebourgeois a, pour sa part, ajouté : "Le cheval était allant au heat et a confirmé en course. J'avais les ordres d'enrouler depuis le dernier kilomètre et le cheval s'est parfaitement acquitté de sa tâche. Cette victoire me fait d'autant plus plaisir qu'il s'agit d'un concours de circonstance. Dans un premier temps, je devais être associé à Thorens Védaquais (moins bien), puis Reach de Vandel (qui aurait été éléminé), et finalement je m'impose avec Quif de Villeneuve. Une belle histoire..."

Reste à savoir si l'éclatant lauréat de ce Prix de Cornulier sera au départ du Prix d'Amérique dans une semaine. A la vue de l'excellente impression laissée ce dimanche dans un temps record, il est fort probable que son entourage se laisser tenter.
 

 

                                        

Dimanche 22 Janvier 2012 à 22h02 dans NewsPoster un commentaire
Horloge
Moteur de recherche
Citation
  • "Une femme n'est pas plus honorée par le nom de son mari que par le nom de son amant."
    Labruyère 
Carte
Nuage de tags
Calendrier